Notre Forum
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» Blings squelette
Hier à 15:47 par Melgibson

» Mes masques personnel pour vous
Hier à 14:14 par Melgibson

» Blings ferrari
Hier à 12:33 par Melgibson

» Bonjour -Bonsoir
Hier à 9:28 par Ives

» Mes tubages de juillet
Hier à 9:00 par Melgibson

» Blings bisou flame
Jeu 20 Juil - 20:36 par Melgibson

» Blings danceurs
Jeu 20 Juil - 15:18 par Melgibson

» Mes créations de juillet
Jeu 20 Juil - 13:42 par Melgibson

» Quelques photos de moi relooké
Mar 18 Juil - 15:16 par Melgibson

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


10 novembre

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

10 novembre

Message par Ives le Dim 9 Nov - 22:43

ça s'est passé un...

10 novembre

Événements
10 novembre 496 : Bataille de Tolbiac
Quinze ans après son accession au trône, Clovis, roi des Francs saliens, reçoit un appel à l'aide de son homologue, le roi des Francs rhénans. Celui-ci est menacé par les Alamans, une tribu germanique à laquelle nous avons emprunté le nom de l'Allemagne.
Le jeune roi accourt à son secours. Il veut prendre à revers les Alamans qui assiègent son allié dans la place forte de Tolbiac (en allemand, Zülpich), près de Cologne. Mais peu avant son arrivée, son allié fait reddition et les Alamans se retournent contre les nouveaux venus, inférieurs en nombre.
Le choc survient, croit-on, le 10 novembre 496. En situation périlleuse, Clovis aurait imploré le secours du Dieu de Clotilde et pris la résolution de se convertir en cas de victoire. À peine aurait-il fait ce voeu que le roi des Alamans était frappé à mort d'un coup de hache ! Cette légende a été inspirée plus tard au chroniqueur Grégoire de Tours par le souvenir de l'empereur Constantin au pont Milvius.
10 novembre 1444 : Défaite des croisés hongrois à Varna
Le 10 novembre 1444, une coalition de croisés hongrois et polonais est mise en déroute par les janissaires du sultan Mourad II, près de Varna, sur les bords de la mer Noire.
Le roi de Pologne Ladislas III Jagellon (20 ans) est tué dans la bataille. Son allié, le roi de Hongrie Jean Hunyade, est défait une nouvelle fois par le sultan à Kossovo Polié en 1448. Plus rien ne s'oppose désormais à la conquête de Constantinople par les Ottomans.
10 novembre 1555 : Le rêve avorté d'une France antarctique
Le 10 novembre 1555, l'amiral Nicolas Durant de Villegagnon relâche dans la baie de Guanabara, au Brésil. Il amène avec lui 600 colons français. L'un d'eux, le moine André Thévet, ramène de son aventure une herbe aux vertus séduisantes, le tabac. Mais c'est à un familier de Catherine de Médicis, Jean Nicot, que l'herbe empruntera son nom (nicotine)...
suite de l'article
10 novembre 1630 : Richelieu et la « Journée des Dupes »
Le 10 novembre 1630, à la cour de Louis XIII, le cardinal de Richelieu prend définitivement le dessus sur ses adversaires au cours d'une « Journée des Dupes »...
suite de l'article
10 novembre 1657 : Christine se fait justice à Fontainebleau
Le 10 novembre 1657, le père Le Bel, supérieur du couvent des Mathurins d'Avon, est convoqué au château de Fontainebleau, tout proche.
Dans la galerie des Cerfs, l'ex-reine Christine de Suède, de passage au château, lui demande de confesser son confident et favori, l'Italien Monaldeschi. Après quoi, elle fait exécuter ce dernier à l'épée...
Face au scandale de cette justice sommaire exercée sur le sol français, l'ex-reine revendique son droit de souveraine. Elle explique à son hôte, le cardinal Mazarin, que le condamné avait reconnu l'avoir trahie auprès des envoyés du roi d'Espagne.
Selon des sources malveillantes, la reine aurait aussi eu connaissance de lettres où son grand écuyer et amant raillait son physique. L'affaire est finalement étouffée et Christine s'établit à Rome.
10 novembre 1871 : « Dr. Livingstone, I presume ?  »
Le 10 novembre 1871, dans un village reculé d'Afrique orientale, Ujiji, deux hommes blancs se font face au milieu d'un attroupement d'Africains. Le plus jeune, un aventurier du nom de Stanley, s'avance vers son aîné :  «Dr Livingstone, I presume !»...
suite de l'article
10 novembre 1982 : mort de Leonid Brejnev et agonie de l'URSS
Leonid Brejnev, secrétaire général du PCUS (parti communiste de l'Union soviétique) meurt au Kremlin, à 75 ans, au terme d'une longue agonie, le 10 novembre 1982. Dans les années précédentes, le dernier « tsar communiste » a été contraint à des reculades humiliantes sur la question des missiles, en Afghanistan et en Pologne.
Après lui, l'URSS entre en agonie. Lui succède au Secrétariat général du parti communiste de l'Union soviétique (le poste-clé du régime) Iouri Andropov. Sous des dehors inquiétants (l'homme a présidé le KGB, la police politique, pendant 15 ans), Andropov est de fait conscient des impasses du régime et des méfaits de la corruption. Il tente de réformer le régime tout en luttant contre les dissidences de toutes sortes. Mais il n'a pas le temps d'aboutir.
Malade, il meurt à son tour le 9 février 1984. Du coup, le Comité Central fait machine arrière et nomme à sa place un vieux brejnévien, Constantin Tchernenko (73 ans). Il disparaît au bout d'un an. Les réformistes reviennent à l'assaut en imposant le 11 mars 1985 au Secrétariat général le dauphin d'Andropov : Mikhaïl Gorbatchev (54 ans). Deux jours plus tard, le 13 mars 1985, il est élu par le Soviet Suprême à la présidence du Praesidium, en fait à la direction du pays.
C'est sa fête : Léon
Le pape Léon 1er le Grand (440-461) a joué un grand rôle dans la chrétienté des premiers siècles.
Léon 1er réunit le concile de Chalcédoine qui affirme la double nature du Christ en une personne. Il veut de la sorte répliquer à l'empereur romain de Constantinople qui a officialisé l'hérésie monophysite en 449 au concile (ou « brigandage ») d'Éphèse. Déjà, l'Orient et l'Occident s'éloignent l'un de l'autre...
L'année suivante, en 452, le pape va au-devant d'Attila, le roi des Huns, et le convainc de rebrousser chemin sans entrer dans Rome. Il a moins de chances avec les Vandales qui pillent la Ville éternelle en 455. Le pape obtient néanmoins de Genséric, leur roi, qu'il épargne la vie des habitants.
Naissances
Martin Luther
10 novembre 1483 à Eisleben (Thuringe, Allemagne) - 18 février 1546 à Eisleben (Thuringe, Allemagne)
Le 31 octobre 1517, Martin Luther, un moine allemand placarde sur la porte d’une église 95 «thèses» où il dénonce les scandales de l'Église de son temps. Le premier de ces scandales est l'abus qui est fait des indulgences. Il s'agit des aumônes que le clergé récolte contre la promesse d'un allègement des peines qui attendent les pécheurs au Purgatoire, antichambre du Paradis.

Les 95 thèses ont un profond retentissement en Allemagne. Mais le Saint-Siège et les princes allemands tardent à les condamner. De son côté, Martin Luther entre résolument en dissidence contre Rome qu'il présente comme la «rouge prostituée de Babylone». Il dénie à l'Église le pouvoir d'effacer les peines dans l'au-delà et formule une doctrine de la grâce divine en rupture avec la pratique catholique.

Les idées de Luther se répandent comme une traînée de poudre en Allemagne. Les prêtres se marient, les moines et les religieuses abandonnent leur couvent... Le prédicateur lui-même épouse une ancienne moniale. Il prend les choses en main et organise la nouvelle religion, sous le nom de Réforme. Ses adeptes sont appelés réformés, luthériens ou encore protestants (parce que leurs représentants ont émis une «protestation» face aux représentants de l’empereur).

Tandis que l'Europe centrale se déchire entre catholiques et protestants et que de nouveaux prédicateurs comme le Français Jean Calvin (1509-1564) et le Suisse Ulrich Zwingli (1484-1531) approfondissent la Réforme protestante, l'homme qui est cause de tout cela finit sa vie paisiblement à Eisleben, sa ville natale.
Voir : L'initiateur de la Réforme
Ninon de Lenclos
10 novembre 1620 à Paris - 17 octobre 1705 à Paris
Sa mère l'envoie à 16 ans dans le quartier du Marais, au voisinage de la place Royale, où réside la haute aristocratie. C'est le quartier du libertinage par excellence. C'est aussi celui de la préciosité. Les grandes dames font salon dans leur « ruelle », ou chambre à coucher, et se plaisent à commérer et jargonner sur l'amour.
Choisissant ses amants et se faisant par ses charmes autant que par sa conversation, elle va entamer une grande carrière de courtisane qui lui vaudra l'opprobre des dévots et l'estime des hommes de lettres...
Voir : Courtisane distinguée
Décès
Joseph Dupleix
1er janvier 1697 à Landrecies (Nord, France) - 10 novembre 1763 à Paris
Joseph François Dupleix a attaché son nom au premier empire colonial de la France. En moins de trois décennies, il bâtit une fortune colossale et asseoit sa domination, autrement dit celle de la France, sur une grande partie de la péninsule indienne.
Faute d'être compris par le gouvernement de Louis XV, il doit prématurément abandonner son entreprise et rentrer en France. L'empire français des Indes s'effondre au traité de Paris, en 1763, et passe aux Anglais. Reste le souvenir d'une aventure hors du commun...
Voir : Bâtisseur d'empire
Moustafa Kémal
19 mai 1881 à Thessalonique (Empire ottoman) - 10 novembre 1938 à Istamboul (Turquie)
Menacée de dépeçage suite à sa défaite dans la Grande Guerre de 14-18, lorsqu'elle s'appelait encore empire ottoman, la Turquie est sauvée par Moustafa Kémal.

D'une énergie peu commune, noceur, grand buveur, indifférent à la religion et notoirement athée, ce stratège de talent veut bâtir une nation turque homogène.

Après avoir repoussé une armée d’invasion grecque, il chasse un million de Grecs dont les ancêtres étaient établis en Asie mineure depuis l’Antiquité, proclame la République turque, déplace la capitale à Ankara, abolit le califat, symbole de l'universalisme musulman, inscrit la laïcité dans la Constitution et supprime par voie d'autorité tous les symboles du passé ottoman, multiculturel et islamique...
Voir : Le «Père des Turcs»
Abel Gance
25 octobre 1889 à Paris - 10 novembre 1981 à Paris
Le cinéaste Abel Gance a réalisé un mémorable Napoléon (1926). Réalisé avec d'importants moyens, sur une musique d'Arthur Honegger, ce film de 2 heures et demi est l'un des derniers succès du cinéma muet et à certains égards le meilleur film jamais réalisé sur Napoléon. L'acteur principal, Albert Donnedieu, se laissera tant envahir par son personnage qu'il en perdra la raison. Le cinéaste adaptera quelques années plus tard son film au parlant.



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 novembre

Message par Ives le Lun 10 Nov - 5:48

Lundi 10 novembre matinée (11h)

MATIN
APRES-MIDI
NUIT

Lundi : Le pays restera sur la trajectoire d'un courant assez doux et légèrement perturbé. En matinée le temps sera très nuageux, voire couvert, avec encore quelques gouttes résiduelles dans l'est, avant une certaine amélioration et le retour des éclaircies.
Mise à jour : le 9 novembre 22h30
Qualité de l'air
Lundi 10 novembre : bon


Source : Bruxelles Environnement
Ephémérides
LeverCoucher
07:4917:04
-4 min
Phase de lune : Lune gibbeuse
Prochaine pleine lune : 07/12
Saint : Léon
En Europe
Paris13°
Lisbonne15°18°
Rome14°21°
Londres10°13°
Athènes14°19°
Oslo
>>> Prévisions pour l'Europe



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 novembre

Message par Ives le Lun 10 Nov - 5:55

9 novembre 1911

August Bebel, prophète de malheur

 
Ce 9 novembre 1911, l'Europe s'inquiète des roulements de tambour en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne. On sort à peine de la crise d'Agadir et après plusieurs années paisibles, la guerre générale devient une perspective plausible.
À Berlin, un vieil homme monte à la tribune du Reichstag, la Chambre des députés de l'Empire allemand. D'une voix que les témoins disent claire et envoûtante, il s'adresse à ses collègues :
« Ainsi, on armera de tous les côtés et l'on ira jusqu'au point où l'un ou l'autre des adversaires dira : ''Mieux vaut une fin rapide dans l'horreur qu'une horreur sans fin''. C'est à ce moment-là que viendra la catastrophe. L'Europe entière suivra le tambour et seize à dix-huit millions d'hommes dans leur plus bel âge, la fleur des différentes nations, sortiront équipés des meilleurs instruments d'assassinat. Le crépuscule des dieux approche pour le monde bourgeois ».
À ces mots, la plus grande partie de l'assemblée éclata en risées et trépidations, sur quoi l'orateur poursuivit : « Soit, vous prenez le parti d'en rire. Et bien, vous verrez le résultat : après la guerre, nous serons confrontés à une faillite massive, à la misère générale, au chômage universel et à une grande famine » (*).
Ce prophète de malheur allait mourir deux ans plus tard, le 13 août 1913, dans la station suisse de Passugg, près de Zurich. Il a nom Ferdinand August Bebel...



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 novembre

Message par Ives le Lun 10 Nov - 5:57

Mourir en 14-18

De la fosse commune à la tombe individuelle


Voir la version intégrale
La guerre 14-18 a donné lieu à de nombreuses innovations dont la plupart relèvent de notre face sombre. Il en est une, toutefois, qui fait honneur à notre humanité : le remplacement des fosses communes par des tombes individuelles, conséquence paradoxale de la « démocratisation de la guerre ».
Un siècle après, les nécropoles et cimetières militaires témoignent encore de ce respect tout à fait inédit pour les conscrits et les volontaires morts au combat (...).
Les sites de la guerre 14-18 bientôt au patrimoine de l’UNESCO ?
Pour l'UNESCO, toute proposition de classement au patrimoine mondial doit reposer sur une valeur universelle exceptionnelle : c’est justement l’individualisation des rites funéraires qui est mise au centre du projet de classement des sites de 14-18, porté par la France et la Belgique.



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 novembre

Message par Ives le Lun 10 Nov - 5:57

C'est arrivé aujourd'hui

Lewino et Dos Santos


VIDÉO. 10 novembre 1978. L'odyssée des 2 499 boat people viets du cargo Hai Hong fait la une des journaux
Le Point - Publié le 10/11/2012 à 00:00 - Modifié le 10/11/2014 à 00:00

Le gouvernement vietnamien organise lui-même le trafic de réfugiés, qui lui rapporte des centaines de millions de dollars.








Abonnez-vous
à partir de 1€[img]http://logi8.xiti.com/get.ad?xts=188560&ati=INT-194-[Button]&type=AT&rn=1&url=http://www.lepoint.fr/images/myad.gif[/img]
220
37
8
1


Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos

À la une du Point.fr

Ligue 1 : le PSG maîtrise l'OM

  • PSG-OM (2-0) : les buts de Lucas et Cavani en 3D !
  • Ligue 1 : Zlatan, enfin le 100e !


C'est également arrivé un 10 novembre

1994 - Paris Match révèle l’existence de la fille cachée de François Mitterrand, Mazarine Pingeot.
1983 - Bill Gates, PDG de Microsoft, dévoile MS-DOS Windows 1.0.
1982 - Décès de Léonid Brejnev à 75 ans.
1970 - Le grand mur de Chine devient accessible aux touristes.
1928 - Hiro Hito devient empereur du Japon.
1925 - Naissance du comédien britannique, Richard Burton.
1920 - Le soldat Thin désigne, le cercueil qui sera le soldat inconnu déposé sous l’Arc de Triomphe.
1891 - Une lettre anonyme avertit Alexandrine de l’adultère de son mari Émile Zola.
1891 - Décès à 37 ans, du poète Arthur Rimbaud.
1885 - Gottlieb Daimler construit la première moto au monde, en bois, qui roule à 12 km/H.
1775 - Sur décision du Congrès américain, création de deux bataillons de Marines américaines.
1567 - En France, les troupes royales chassent les troupes protestantes de Saint-Denis.
1449 - Charles VII reprend Rouen aux Anglais et fait ouvrir une enquête sur le procès de Jeanne-d’Arc.

Le petit Tranh, 9 ans, est blotti contre sa mère. Il a faim, il a soif, son corps est couvert d'eczéma. Le petit garçon n'a même plus la force de se plaindre. Sa petite soeur est dans le même état que lui. Ils sont ainsi des centaines d'enfants, mais aussi des femmes, des vieillards et des hommes, entassés sur ce vieux rafiot baptisé Hai Hong. Voilà seize jours que, depuis leur embarquement à Hô Chi Minh-Ville (Saïgon), 2 449 Vietnamiens fuyant le communisme vivent un effroyable calvaire. On leur avait affirmé que la traversée ne prendrait que quelques jours, mais elle s'éternise. Les provisions apportées par la mère de Tranh ont vite disparu. Depuis, c'est l'enfer. La chaleur, la pisse et la merde répandues partout, les pleurs, le bruit, les maux de ventre. Le cargo est devenu un immense barbecue chauffé par un soleil de plomb. Dans un coin, Leonarda se demande si elle a bien fait de choisir ce moyen pour revenir en France... L'odyssée du Hai Hong, qui fait forcément penser à celle de l'Exodus, occupe la une de tous les journaux du monde le 10 novembre 1978.

Immédiatement, le Hai Hong devient le symbole des millions de boat people fuyant le Vietnam communiste. Ces pauvres hères, surtout d'origine chinoise, utilisent n'importe quel type d'embarcation pour s'enfuir. De la jonque de pêcheur au vieux cargo à peine en état de naviguer. La mer de Chine est couverte de milliers de boat people qui tentent de rallier la Malaisie, Hong Kong, l'Indonésie. Avec un peu de chance, ils aboutissent dans un camp de réfugiés. Avec un peu moins de chance, ils nourrissent les requins. Et, avec pas du tout de chance, Angelina Jolie adopte un de leurs enfants... Ce qu'il y a d'incroyable dans cette affaire, c'est que cet exode est organisé avec la complicité des autorités vietnamiennes qui taxent les candidats au départ. Elles se mettent ainsi dans la poche plusieurs centaines de millions de dollars. C'est la première fois qu'un État se livre au trafic de chair humaine avec ses propres citoyens.

Une combine magnifique


Ce trafic humain débute en 1978, quand un Chinois de Singapour nommé Tay Kheng Hong passe un accord avec les autorités vietnamiennes pour créer une filière d'"exportation" de réfugiés. Il achète un cargo promis à la casse, le Southern Cross, qu'il envoie à Hô Chi Minh-Ville, en août, pour embarquer un maximum de candidats à l'exil. Le tarif de la croisière est fixé à dix taels (400 grammes) d'or par passager. Une somme que Tay partage avec le gouvernement viet. Chargé de 1 250 passagers, le Southern Cross lève l'ancre, direction une île déserte de Malaisie. Les passagers y sont abandonnés. Le cargo poursuit sa route jusqu'à un chantier de démolition, comme prévu. La combine est magnifique et rapporte des millions de dollars. À la Malaisie de se débrouiller avec les réfugiés.

En octobre, avec l'accord de ses partenaires vietnamiens, Tay décide de remettre le couvert. Il acquiert pour 125 000 dollars un vieux caboteur de 30 ans ancré à Singapour, le Golden Hill, rebaptisé Hai Hong. Le 15 octobre, le "palace des mers" met officiellement le cap sur Hong Kong pour être revendu à un ferrailleur. En fait, il jette l'ancre au cap Vũng Tàu, à proximité de Saïgon. Comme convenu, le commandant fait embarquer 1 200 Vietnamiens désireux de fuir leur pays. Mais au moment de lever l'ancre, des officiels montent à bord pour expliquer que le Hai Hong doit encore accepter 1 249 passagers gratuits faute de quoi le bateau sera confisqué ! Stupeur de Tay, qui est contraint d'accepter. Les autorités se font ainsi un petit bonus de quatre millions de dollars sur le dos de leurs concitoyens.

1 260 enfants à bord


Le 24 octobre, le Hai Hong quitte enfin le Vietnam avec 2 449 passagers à bord et leurs ballots. Il n'y a plus un centimètre carré de libre sur le pont. À peine la place pour s'allonger. Il y a des bébés de quelques mois, des vieillards misérables. Pris d'assaut, les sanitaires débordent. Le désespoir étreint les familles, qui se demandent ce que le destin leur réserve. Elles prient de ne pas être débarquées en Bretagne à feu et à sang... Tranh fait partie des 1 260 enfants présents à bord. Les conditions de vie se détériorent chaque jour. Le commandant commence par faire route vers Hong Kong, où il prévoit de débarquer ses réfugiés. Mais un typhon qui se lève dans le sud de la mer de Chine l'oblige à changer de cap. Le Hai Hong se dirige maintenant vers l'Indonésie. À bout de souffle, les machines tombent régulièrement en panne. Rapidement, la nourriture et l'eau viennent à manquer.

Enfin, le commandant jette l'ancre devant la première île indonésienne qui se présente. La procédure habituelle voudrait qu'il contacte par radio les autorités locales pour demander l'autorisation de débarquer ses passagers. Mais comment expliquer la présence à bord de milliers de réfugiés alors que le Hai Hong est censé aller à la casse ? Aussi, le commandant préfère contacter le Haut Comité des Nations unies (UNHCR) pour les réfugiés de Kuala Lumpur (Malaisie) et leur sert une jolie fable : le Hai Hong aurait été pris d'assaut par des milliers de boat people en pleine mer. Qui peut croire à de telles sornettes ? Comme si autant de réfugiés pouvaient se retrouver au même endroit et surtout prendre d'assaut un cargo !

Bref, les autorités indonésiennes, qui sont vite mises au courant, sentent le coup fourré. Elles ordonnent au Hai Hong de quitter immédiatement leurs eaux. De son côté, l'UNHCR découvre que le navire a été vu à Saïgon le 24 octobre en train d'embarquer des passagers en présence des autorités vietnamiennes. Du coup, la convention de 1951 sur les réfugiés politiques ne peut pas s'appliquer puisque le gouvernement vietnamien est l'organisateur du trafic. Les passagers du caboteur doivent être considérés comme des immigrants illégaux.

L'errance du Hai Hong


Déjà submergée par les boat people, l'Indonésie refuse de les accueillir par crainte de voir les cargos de ce type se multiplier. Le Hai Hong est escorté jusqu'aux eaux internationales. À son tour, le gouvernement australien fait savoir au comité qu'il n'est pas question de l'accueillir. La situation sanitaire à bord devient catastrophique avec la mort d'une femme et la naissance de deux bébés. Mais, surtout, Mireille Mathieu, qui a confondu le cargo avec une croisière du troisième âge, se met à chanter "Quand tu t'en iras"... Le 8 novembre, le commandant contacte de nouveau le Haut Comité pour lui indiquer qu'il fait route vers la Malaisie, mais refuse de donner la destination exacte et des détails sur les conditions de vie régnant à bord. Pendant ce temps, les premières images des réfugiés à bord du cargo inondent les télévisions occidentales.

Le 9 novembre, le bateau se présente devant Port Klang, qui dessert Kuala Lumpur. Le commandant demande par radio au capitaine du port l'autorisation d'accoster. Mais celui-ci lui ordonne d'attendre à l'extérieur du port. Interdiction est faite à quiconque de débarquer. Quand la police monte à bord, elle trouve de nombreux passagers déshydratés, malades, souffrant de la soif et de la faim. Tranh, comme beaucoup d'enfants, est couvert d'eczéma. À force d'être grattées, les plaies suppurent. Le gouvernement malaisien fait livrer de l'eau, de la nourriture et des médicaments, mais insiste pour que le Hai Hong quitte les eaux malaisiennes. Pas question d'accueillir cette nouvelle fournée de boat people embarqués illégalement avec la complicité des autorités vietnamiennes. Pendant ce temps, photographes et caméramans se jettent sur le Hai Hong pour faire des images. C'est bon, Coco, ça va faire pleurer dans les chaumières. Encore plus fort que Lampedusa...

L'Europe se partage les réfugiés


Le Haut Comité finit par reconnaître le statut de réfugié aux passagers du cargo pour pouvoir leur livrer de la nourriture et des médicaments. Mais les autorités malaisiennes refusent. Elles exigent, auparavant, que le navire rejoigne les eaux internationales. Si les nations occidentales désirent prendre la défense du Hai Hong, qu'elles assument leurs responsabilités en recueillant les hommes, femmes et enfants à bord. Les camps d'accueil des pays du Sud-Est asiatique sont déjà pleins. Enfin, le 18 novembre, Olivier Stirn, secrétaire d'État aux Affaires étrangères, déclare que "la France est prête à accueillir tous ceux du Hai Hong qui voudraient venir dans notre pays". L'Allemagne, la Grande-Bretagne, la Hollande, le Canada, la Belgique, les États-Unis et même la Suisse lui emboîtent le pas. Il s'agit maintenant de faire le partage des réfugiés. De longues tractations s'engagent. Le 21 novembre, la France s'engage à en accueillir 1 000, les Américains 750, le Canada 600, la Belgique 150... Cette fois, la Malaisie autorise les passagers du Hai Hong à débarquer à terre pour attendre leur transfert vers l'Occident dans un camp spécial ouvert à leur intention.

Ce même 21 novembre, Le Monde publie l'appel du comité "Un bateau pour le Vietnam" pour aller chercher tous les réfugiés en mer de Chine. Pas ceux du Hai Hong, mais les milliers d'autres à bord de petites embarcations tellement surchargées qu'elles sont prêtes à couler au moindre grain. L'appel est signé par Bernard Kouchner, Yves Montand, Raymond Aron, Sartre, BHL, mais aussi Brigitte Bardot... Lors d'une réunion chez le dissident soviétique Maximov, BHL propose d'attaquer l'ambassade du Vietnam à Paris. C'est à cette occasion que Kouchner quitte Médecins sans frontières pour fonder Médecins du monde. Un armateur néo-calédonien marié à une Vietnamienne propose un caboteur de 85 mètres pour aller recueillir les boat people en mer de Chine, l'Île de lumière. Le 30 mars 1979, il appareille. En neuf mois de mission, il secourt 30 000 personnes.

La supermédiatisation du Hai Hong ne décourage pas les affréteurs. Dans les mois qui suivent, encore trois autres cargos, le Sky Luck, le Huey Fong et le Tung An, déversent des milliers de réfugiés dans les camps de Hong Kong après de longs séjours en mer marqués par de nombreux morts. Fin 1978, on dénombre 62 000 boat people vietnamiens répartis dans les différents camps de l'Asie du Sud-Est. Aujourd'hui, le petit Tranh a 44 ans et il est citoyen américain.



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 novembre

Message par photos le Lun 10 Nov - 9:18

Le sein du jour





Ashley Salazar


avatar
photos

Messages : 105
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 68
Localisation : Nord France

http://www.reflets.supersite.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 novembre

Message par photos le Lun 10 Nov - 9:21



avatar
photos

Messages : 105
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 68
Localisation : Nord France

http://www.reflets.supersite.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 novembre

Message par Ives le Lun 10 Nov - 9:37




avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 novembre

Message par Ives le Lun 10 Nov - 11:26

Nos recettes à l'ananas Couronne à l'ananas, pain perdu, baba, cocottes meringuées, ananas caramélisé... L'ananas est un fruit exotique juteux et parfumé. Il se consomme frais ou cuit, et est très polyvalent: entrée, plat, dessert, (...)
Commenter



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 novembre

Message par Ives le Lun 10 Nov - 12:45

A LA UNE
Non, Sansa Stark ne va pas épouser Sherlock Holmes
Et si l'actrice interprétant Sansa Stark dans Game of Thrones épousait l'acteur principal de la série Sherlock? Les fans des deux acteurs se sont empressés de féliciter les tourtereaux, dès l'annonce du mariage dans la presse britannique. Sauf qu'ils se sont trompés de protagonistes...



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 novembre

Message par Ives le Lun 10 Nov - 16:59

VIDÉO
L'effroyable sécurité des voitures indiennes



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 novembre

Message par Ives le Lun 10 Nov - 17:41

VIP
Qui est Ilona Smet, la relève du clan Hallyday?
Tandis que son père, David, et son grand-père, Johnny, sont sous les feux des projecteurs cet automne, la jolie jeune fille (...)
2 commentaires
Mode
Comment se mettre à la couture?
Tirer de la bobine, mettre une ruflette, décatir l'entoilage... La couture est d'abord un langage. D'ailleurs, de plus en (...)
Commenter
VIP
Keira Knightley topless contre Photoshop: "Mon corps a été retouché tellement de fois"
L'actrice britannique Keira Knightley explique au Times avoir accepté de poser seins nus pour Interview à condition que (...)
Commenter
Psycho
Comment maîtriser ses compulsions alimentaires?
Il peut arriver à tout le monde de manger plus que de raison ou de craquer pour un encas sans faim. Certaines personnes (...)
Commenter
Beauté
VIDEO. Chez Tin-Tin Tatouages: attention, ça pique!
Pionnier du tatouage en France, le fameux Tin-Tin nous a ouvert les portes de son salon de Pigalle. Rencontre en vidéo avec (...)
Commenter
 
 
Style de stars
EN IMAGES. Kate Middleton complice avec sa belle-mère Camilla
Enceinte de son deuxième enfant, Kate Middleton a fait un nouvelle apparition dans un manteau Alexander McQueen cachant son petit (...)
55 commentaires
VIP
Britney Spears en couple avec l'ex de Maria Sharapova
La chanteuse américaine Britney Spears aurait retrouvé l'amour avec Charlie Ebersol, ancien petit-ami de la joueuse de tennis (...)
Commenter
VIP
Pourquoi diable Mark Zuckerberg porte-t-il toujours le même tee-shirt?
Le patron de Facebook a enfin expliqué pourquoi il portait systématiquement le même tee-shirt gris lors de ses apparitions publiques. (...)
13 commentaires
Fait divers
Craintes pour la sécurité de Nabilla en prison
La starlette de téléréalité, soupçonnée d'avoir poignardé son petit-ami, a passé une nouvelle nuit derrière les barreaux. Selon (...)
29 commentaires
VIP
Macaulay Culkin dément les rumeurs de sa mort en mimant son propre meurtre sur Instagram
Trois jours après la fausse annonce de sa mort sur le Web, Macaulay Culkin a rassuré ses fans en se montrant bien vivant sur (...)
Commenter



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 novembre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum