Notre Forum
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» Mes créations de novembre
Hier à 18:58 par Melgibson

» Bonjour -Bonsoir
Hier à 5:08 par Ives

» Mes tubages de novembre
Lun 20 Nov - 17:35 par Melgibson

» Mes masques de novembre
Mer 1 Nov - 10:54 par Melgibson

» Mes créations de octobre
Mar 31 Oct - 14:13 par Melgibson

» Templates hivers
Lun 30 Oct - 20:52 par Melgibson

» Mes tubages de octobre
Jeu 26 Oct - 16:39 par Melgibson

» Mes masques personnel pour vous
Mer 25 Oct - 18:30 par Melgibson

» Tubes pour Halloween
Mar 24 Oct - 18:01 par Melgibson

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


26 novembre

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

26 novembre

Message par Ives le Mar 25 Nov - 21:58

Rappel du premier message :

ça s'est passé un...

26 novembre

Événements
26 novembre 1620 : Le Mayflower aborde à Plymouth
Le 26 novembre 1620, le Mayflower aborde à Plymouth, près de Cape Cod, sur la côte nord-américaine. Ses passagers, les « Pilgrim Fathers » ou Pères Pèlerins, vont bâtir une société tolérante dont les principes guident encore la vie américaine...
26 novembre 1764 : Les Jésuites chassés de France
Le 26 novembre 1764, les Jésuites sont chassés de France après l'avoir été du Portugal.
26 novembre 1812 : Le passage de la Bérézina
Le 26 novembre 1812, la Grande Armée de Napoléon 1er arrive au bord de la Bérézina. Survient l'épisode le plus dramatique de la retraite de Russie.
Tandis que les Cosaques harcèlent les troupes démunies de tout, les pontonniers du général Eblé aménagent un passage sur la rivière gelée. La plupart y laissent leur vie. Pendant 3 jours, ce qui reste de la Grande Armée, entrée en Russie cinq mois plus tôt, va franchir les ponts improvisés...
suite de l'article
26 novembre 1966 : Inauguration de l'usine marémotrice de la Rance
Le 26 novembre 1966, le président Charles de Gaulle inaugure l'usine marémotrice de la Rance. Cette réalisation technologique prestigieuse restera sans lendemain. L'électricité produite à partir des marées n'étant qu'à peine rentable.
C'est sa fête : Delphine
Née en Provence au XIIIe siècle, la sainte du jour vit pieusement avec son mari Elzéar de Sabran. Devenue veuve, elle meurt dans la mendicité. Le couple est enterré dans la cathédrale d'Apt.
Décès
Blanche de Castille
1188 à Palencia (Castille) - 26 novembre 1252 à Paris
Blanche de Castille, épouse de Louis VIII le Lion et mère de Saint Louis, est l'une des rares reines de France qui ait trouvé grâce auprès des historiens.
Son destin n'a tenu qu'à un... prénom. En 1200, la vieille reine Aliénor d'Aquitaine (80 ans) se rend en délégation à la cour du roi Alphonse VIII de Castille pour ramener une infante, sa petite-fille, promise au fils et héritier du roi de France Philippe Auguste. La délégation se voit présenter l'infante. Elle a toutes les qualités requises sauf... son prénom, Urraca (la «pie» en français).
Chacun de se demander si les Français pourront jamais aimer une reine dotée d'un si méchant prénom. Qu'à cela ne tienne, le roi de Castille leur rappelle qu'il a une fille de rechange. La cadette a douze ans ; elle ne manque pas non plus de qualités et porte le doux prénom de Blanca...
C'est ainsi que Blanche épouse Louis, fils et héritier de Philippe Auguste, le 23 mai 1200, le lendemain du traité du Goulet. Elle donnera le jour en 1214 (l'année de la victoire de Bouvines) au futur Saint Louis, qu'elle éduquera d'une excellente et pieuse façon.
Son fils n'ayant que 12 ans à son avènement, elle gouverne en son nom le royaume avec le titre de «baillistre» et surmonte avec brio les traquenards des barons et grands seigneurs. Elle reprendra les rênes lorsque son fils partira pour la 7e croisade, de 1249 à sa mort en 1252. Elle sera inhumée dans l'abbaye de Maubuisson, au nord de Paris...
Voir : Avènement de Louis IX, futur Saint Louis



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas


Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 12:03

C'est arrivé aujourd'hui

Lewino et Dos Santos


26 novembre 1933. Le shérif de San José ne peut empêcher la foule furieuse de lyncher deux kidnappeurs
Le Point - Publié le 26/11/2012 à 00:00 - Modifié le 26/11/2014 à 00:01

Les habitants de la cité californienne prennent d'assaut la prison pour extirper les deux assassins et les pendre manu militari

Thomas Thurmond et John Holmes, lynchés puis pendus par la foule pour avoir assassiné Brooke Hart. © DR






Abonnez-vous
à partir de 1€

201
30
8



Par Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos

À la une du Point.fr

EXCLUSIF. Le hongkongais Hutchison intéressé par Dailymotion


C'est également arrivé un 26 novembre

 
1989 - Départ du premier Vendée Globe des Sables-d’Olonne.
1986 - Début du procès de Jean-Bedel Bokassa.
1980 - Sortie du film-culte The Blues Brothers de John Landis.
1965 - La France lance sa première fusée de type Diamant A pour mettre en orbite le satellite Astérix.
1941 - Franklin Delano Roosevelt décrète jour férié l’Action de grâce, Thanksgiving Day.
1922 - Howard Carter et Lord Carnarvon pénètrent pour la première fois dans la tombe de Toutankhamon.
1918 - Le Monténégro proclame la déchéance du roi Nicolas Ier et intègre la Serbie.
1862 - Lewis Carroll fait cadeau à Alice Liddell d’une version écrite à la main des Aventures d’Alice au pays des merveilles.
1764 - La compagnie de Jésus - les Jésuites - est chassée de France.
1680 - Louis XIV déclare la guerre à la Hollande.

Bien qu'il ne le montre pas, le shérif Emig de San José (Californie) a la peur au ventre. Depuis son bureau de la prison, il entend la rumeur enfler. Quand il jette un regard par la fenêtre, il voit des hommes grimacer de colère, hurler des menaces. Des pierres volent. Cette nuit du 26 novembre 1933 promet d'être un enfer. Il est clair que les habitants de San José ne repartiront pas avant d'avoir lynché les deux salopards emprisonnés au second étage. En un sens, le shérif comprend la colère de la foule car ces deux ordures ont kidnappé et assassiné froidement le jeune Brooke Hart, fils d'un commerçant de la ville. Pour cela, ils méritent mille fois la mort, mais une mort légale, pas un lynchage.

Cela fait dix jours que les deux assassins, Thomas Harold Thurmond, 27 ans, et John Holmes, 29 ans, sont sous les verrous, mais si de nombreux habitants de la ville cernent la prison ce matin-là, c'est que le corps de leur victime vient d'être repêché. Ils ne sont animés que par une seul désir : faire justice immédiatement. Vers 18 heures, ils sont déjà des centaines à faire le siège de l'établissement, hurlant : "À mort ! Qu'ils soient lynchés !" Le feu est mis à plusieurs poubelles. Les plus excités se mettent à balancer des pierres et des bouteilles contre la façade de la prison où le shérif Emig et ses hommes se barricadent. "Donnez-les-nous, shérif ! hurle la foule hystérique. Nous en prendrons soin !" Dans leurs cellules, les deux assassins ressemblent à des bêtes traquées. "Ça ne sent pas bon !" marmonne Holmes. Ils envoient sur les roses Christiane Taubira qui leur offre la liberté surveillée...

Les portes de la prison cèdent


Vers 20 heures, un policier balance une grenade lacrymogène pour faire reculer la foule, mais celle-ci n'en devient que plus enragée. Les briques et les cailloux pleuvent sur la façade. Des hommes arrachent les carreaux de la façade de la prison pour les balancer sur les véhicules de police garés à proximité. Les flics répondent par une nouvelle salve de gaz lacrymogène, faisant éparpiller la foule dans St Jame's Park. Au téléphone, le shérif Emig hurle : "Non, ne m'envoyez surtout pas le GIGN, ils vont encore provoquer un massacre. Je me débrouille." À 21 heures, ce sont maintenant 5 000 personnes qui cernent la prison. Des feux sont allumés dans le parc situé de l'autre côté de la rue, les fils téléphoniques sont arrachés.

À l'intérieur, le shérif fait cacher les armes au cas où la prison serait envahie. Il donne aussi la consigne à ses hommes de ne pas tirer pour éviter un bain de sang. Vers 23 heures, des manifestants chauds bouillants entreprennent de défoncer les deux portes d'acier de la prison avec de longs tubes métalliques trouvés sur un chantier voisin. En moins de cinq minutes, ils parviennent à leurs fins. Des centaines d'hommes surexcités se ruent dans le bâtiment, renversant les policiers incapables de faire front. Le shérif se fracture le crâne en tombant sur le sol. La foule grimpe jusqu'au deuxième étage, où les deux prisonniers sont recroquevillés dans leurs cellules, paralysés par la peur. Le gardien porte-clefs est vite assommé. Holmes est entraîné sans ménagement dans les escaliers. Baraqué, il parvient à repousser plusieurs adversaires à coups de poing, mais il succombe finalement sous le nombre. Quant à Thurmond, il bénéficie d'un répit, car la foule s'empare d'un autre prisonnier, le confondant avec lui. On se rend compte de l'erreur. On retourne le chercher.

"Assassins ! Tueurs !"


Les deux assassins ont beau demander pitié, nul ne les écoute. Au contraire, ils sont roués de coups, au point que Thurmond, complètement sonné, devient désormais indifférent à tout ce qui l'entoure. Tous deux sont traînés sans ménagement par les pieds dans le parc. Il y a peut-être maintenant dix mille personnes qui hurlent : "Assassins ! Tueurs !" Les policiers, en nombre bien inférieur, se gardent bien d'intervenir. Autant vouloir balancer des grenades offensives sur une bande d'écolos... Un jeune homme tient une corde à la main, il la jette par-dessus la branche d'un orme. D'autres ont déjà saisi la deuxième extrémité pour faire un noeud et l'enfiler autour de la tête de Holmes qui lutte toujours. Des bras le saisissent pour le frapper encore et remettre la corde en place. D'autres en font autant avec un Thurmond toujours sans réaction, avant de le hisser à trois mètres du sol. Comme Holmes continue à résister, il faut lui casser les deux bras pour enfin lui enfiler la corde autour du cou. Furieux, ses agresseurs lui arrachent ses vêtements avant de le hisser à son tour. Voyant les deux hommes pendus, les applaudissements crépitent dans la foule. Spectacle obscène de la mort. Doublement obscène, car des mains arrachent les pantalons des deux criminels.

Holmes était le fils d'un tailleur aisé de San José. Après des études, il décroche un job correct dans une boutique d'électronique. Quatre ans après son mariage, il a déjà deux gosses. Une vie normale, pas celle d'un criminel. Elle commence à basculer le jour où Holmes prend un job dans une station-service où il rencontre de petits voyous qui le fascinent. Peu à peu, il devient obsédé par l'idée de commettre le crime parfait. En 1932, il fait la connaissance de Thomas Thurmond, né dans une ferme et qui enchaîne les petits métiers mal payés. Ils sont toujours fourrés ensemble. Leur obsession : trouver un moyen de se faire un bon paquet de pognon sans se fatiguer. Les journaux sont encore pleins du kidnapping du fils de Lindbergh. Pourquoi ne pas se lancer dans cette nouvelle industrie ?

Un révolver dans le flanc


Le 25 septembre 1933, ils enlèvent un employé de la Union Oil Company, qu'ils relâchent après avoir perçu une rançon de 716 dollars. Une sacrée somme à l'époque. Un mois plus tard, ils récidivent avec un employé de Shell, dont ils retirent 700 dollars. Ces deux succès leur donnent l'impression d'être des caïds contrôlant parfaitement leur job. Ils décident de passer à la vitesse supérieure. Comme nouvelle victime, ils choisissent Brooke Hart, 22 ans, qui travaille avec son père Alexander Hart, propriétaire du plus grand magasin de San José. Une grosse affaire qui emploie plusieurs centaines de salariés. Les Hart sont riches. Tous les habitants de San José sont clients chez eux et apprécient cette sympathique famille juive arrivée au siècle précédent en Amérique.

Cette fois-ci, ce n'est plus quelques centaines de dollars que Holmes et Thurmond envisagent de réclamer, mais 40 000 ! Une fortune. Ils guettent le jeune Brooke, attendant le meilleur moment pour passer à l'action. Le 9 novembre 1933, le jeune homme propose à son père Alexander de le conduire en voiture à un rendez-vous. À 17 h 55, Brooke dit à son père de l'attendre devant le magasin pendant qu'il va chercher la voiture au parking. Celui-ci patiente cinq minutes, dix minutes. Une demi-heure passe sans que son fils soit de retour. Bien qu'inquiet, il décide de se rendre à son rendez-vous à pied. Jamais il ne reverra son fils vivant.

Voilà ce qui s'est passé. En quittant son père, Brooke se dirige droit vers le parking, où il monte dans sa Studebaker. Au moment de sortir du parking, Holmes, qui l'a suivi, saute à ses côtés en lui enfonçant un révolver dans le flanc. Il lui ordonne d'emprunter la route de Milpitas. Thurmond les suit dans sa bagnole. Dans un coin discret, les deux voitures s'arrêtent, Holmes et Brooke montent dans celle de Thurmond, qui prend la direction du pont San Mateo traversant la baie de San Francisco. À chaque fois que Brooke tente de demander des explications, il est salement rembarré.

Son corps bascule dans le vide


Quand la voiture s'arrête sur le pont, il fait déjà sombre. Il n'y a personne en vue. Le jeune Hart est tiré sans ménagement hors du véhicule. Il ne comprend toujours pas ce que lui veulent les deux hommes. Mais il n'a pas le temps de s'interroger plus longtemps. Holmes le frappe violemment derrière la tête avec une brique ramassée sur le sol. Le malheureux tombe à genoux, groggy. Les deux autres en profitent pour le ligoter et lui attacher deux blocs de ciment aux pieds. Mais, oui, ils le hissent sur la rambarde du pont ! Pourquoi s'encombrer de ce gros porc de juif ?

Brooke se débat, mais son corps a déjà basculé dans le vide. Dans l'eau, il parvient à se libérer de ses liens. Il hurle au secours, s'agrippe à un pied du pont. Thurmond s'empare du pistolet de Holmes, descend sur la berge et tire à plusieurs reprises sur l'ombre qui se débat. Jusqu'à ce qu'elle se taise... Les deux hommes sont soulagés, personne ne les a entendus. Ils peuvent retourner en ville pour faire leur demande de rançon. Tandis que Holmes emmène sa femme au cinéma voir Les trois petits cochons de Walt Disney, Thurmond téléphone aux Hart d'une cabine publique.

Pendant ce temps, Alexander Hart, qui est revenu de son dîner, s'inquiète sérieusement de la disparition de son fils. Il avertit aussitôt la police. On fouille le quartier, on interroge ses amis. À 21 h 45, sa fille Aleese, 18 ans, décroche le téléphone qui sonne. Un inconnu lui dit avoir enlevé Brooke, réclame une rançon de 40 000 dollars, lui ordonne de ne pas prévenir les flics, précise que des instructions suivront ultérieurement et raccroche. C'est, bien sûr, Thurmond. Le lendemain, aucune nouvelle, sinon que la Studebaker est retrouvée. Le surlendemain, toujours aucune nouvelle des ravisseurs. Alexander Hart lance un appel dans les journaux. Le soir même, le portefeuille de Brooke est retrouvé sur la passerelle d'un navire-citerne ayant ravitaillé le paquebot Lurline en route pour Los Angeles. Celui-ci est intercepté en pleine mer pour être fouillé de fond en comble. En vain, bien évidemment.

Thurmond tombe dans le panneau


Le lundi 13 novembre, enfin, Hart reçoit une lettre des kidnappeurs, postée le 11. "Un mot de plus à la police et c'est fini. Vous avez braillé une fois, une seconde fois serait fatale. Nous voulons 40 000 dollars... mettez-les dans une sacoche (noire), soyez prêt à partir pour une balade d'une semaine sans préavis, prévoyez une radio dans la Studebaker. Quand on vous dira de partir, les instructions suivront sur RPO (une radio locale) et vous ferez mieux de faire comme on vous dira."

Le mercredi 15 novembre, nouveau coup de téléphone des kidnappeurs. L'interlocuteur ordonne au père de se tenir prêt à partir en voiture pour rouler en direction de Los Angeles avec 40 000 dollars en cash. Avant de raccrocher, il ordonne à Hart de disposer dans un coin de la vitrine de son magasin un carton avec un grand "2" pour dire qu'il est d'accord avec la procédure. Gros problème, Alexander ne sait pas conduire. Il n'a pas pensé à le dire au téléphone. Comment le faire savoir aux kidnappeurs ? Les agents du FBI lui conseillent d'écrire sur le carton, à côté du "2" : "Je ne sais pas conduire."

Vers 20 heures, nouveau coup de fil de Thurmond. Hart a pour instruction de tenir son interlocuteur le plus longtemps possible en ligne pour avoir le temps d'identifier l'origine de l'appel. Pour cela, il fait l'imbécile, expliquant et répétant qu'il ne sait pas conduire. À l'autre bout du fil, Thurmond insiste, ne se méfiant pas. Enfin, la compagnie du téléphone localise la cabine publique, c'est celle d'un garage de San José. Le shérif Emig et ses hommes s'y précipitent. Ils aperçoivent immédiatement la cabine téléphonique avec un homme leur tournant le dos. Celui-ci ne les a pas entendus, trop absorbé par sa conversation.

L'abdomen dévoré


Au moment où Emig ouvre la porte, l'homme est en train de raccrocher. "Quel est votre nom ?" hurle le flic. "Harold Thurmond", répond-il, tétanisé. Embarqué à la prison du comté, il commence par nier toute implication dans l'enlèvement, mais craque quand on le menace de lui mettre un disque de Carla en boucle dans sa cellule... Autour de minuit, il lâche le nom de Holmes et l'adresse de son hôtel. Celui-ci est cueilli dans son sommeil à 4 heures du matin. Il ne met pas longtemps, lui non plus, à cracher le morceau.

Dès le lendemain, l'arrestation fait la une de toute la presse, qui multiplie les révélations sur la façon dont Brooke a été tué par les deux hommes, chauffant à blanc les habitants de San José. La police recherche activement le corps du jeune homme dans la baie. Ce n'est finalement qu'à l'aube du 26 novembre que le corps est aperçu par deux chasseurs de canards. À 1,5 kilomètre en aval du pont San Mateo, ils voient un paquet flotter dans l'eau. Ils s'approchent, intrigués, et reconnaissent avec horreur un corps. Ils le hissent malgré tout dans leur embarcation avant d'aller prévenir le médecin légiste du comté d'Alameda. C'est bien le cadavre de Brooke. Mais dans quel état ! Les crabes et les anguilles lui ont dévoré le visage, les mains et les pieds. L'abdomen a disparu. Les vêtements, intacts, permettent de l'identifier. La nouvelle de la découverte du corps fait rapidement le tour de la région.

Dans l'après-midi, les premières pierres sont jetées contre la prison du comté. Le sort de Holmes et de Thurmond est scellé. Ce soir, ils se balanceront au bout d'une corde. Un lynchage comme au bon vieux temps. Dans la nuit, leurs deux corps rejoindront celui de leur victime à la morgue du comté.



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 12:04

L'infidélité, une histoire de gène et d'hérédité

Le Vif Weekend
24/11/2014 à 16:16
Source: Nest

"Ce n'est pas de ma faute, ce sont mes gènes!", l'excuse parfaite pour les personnes infidèles prises sur le fait est déjà toute trouvée. En effet, Le Telegraph rapporte que, selon une étude menée par des chercheurs de l'Université de Queensland, l'infidélité serait héréditaire.













© iStockphoto

Le comportement d'adultère chez les hommes et les femmes serait donc dû à des gènes transmis par leurs parents.
Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs de l'Université de Queensland (Australie) auraient étudié les séquences génétiques de 7.300 jumeaux âgés de 18 à 49 ans, tous engagés dans une relation de longue durée. Parmi ces derniers, ils auraient noté que 9,8% d'hommes et 6,4% de femmes avaient eu au moins deux partenaires sexuels au cours des douze mois précédant l'enquête.
Les résultats montrent que 63% des hommes et 40% des femmes infidèles seraient influencés par leur patrimoine génétique.
Dr Brendan Zietsch, chercheur en psychologie de l'université, qui a dirigé cette étude déclare ainsi : "Notre recherche montre clairement que la génétique a une influence sur le fait qu'une personne soit oui ou non enclin à l'infidélité." Et d'ajouter: "Isoler des gènes spécifiques est très difficile, car chaque gène peut engendrer des comportements et avoir un effet différent sur chaque personne. Trouver LE gène qui influencerait tout le monde est difficile."
En comparant le patrimoine génétique de vrais et de faux jumeaux, les scientifiques seraient ainsi parvenus à trouver un gène spécifique chez la femme qui pourrait être responsable du comportement infidèle. Ils ont découvert que les femmes possédant une variation du gène AVPRIA seraient plus disposées à être infidèles. Ce gène est impliqué dans la production d'une hormone arginine-vasopressine, connue pour influer sur le comportement social des gens.



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 12:07

Tous les restaurants étoilés du Guide Michelin 2015

Aurélie WehrlinJournaliste levifweekend.be
24/11/2014 à 19:03 - Mis à jour le 25/11/2014 à 16:11
Source: Weekend

La 59e édition du Guide Michelin Belgique vient d'être révélée, étoilant de nouveaux restaurants, d'autres perdant leur astre faisant d'eux les élus des inspecteurs du traditionnel guide. Voici la liste de ce que compte le Guide Michelin 2015 de restaurant étoilés à travers le pays.








  • réactions(3)








Le Coq aux Champs de Christophe Pauly © DR

Cette année encore, pour la 59e édition du célèbre guide, les inspecteurs du Guide Michelin ont testé et apposé leur bénédiction sous forme d'étoile(s) à ceux qu'ils ont jugé comme étant les meilleurs restaurants du pays. Leurs 5 critères d'élection pour déterminer la qualité d'une adresse sont:
- la qualité des produits
- la maîtrise des cuissons et des saveurs
- la personnalité de la cuisine
- le rapport qualité/prix
- et enfin la régularité, à la fois dans le temps et sur l'ensemble du menu.

Cette année, le ciel culinaire voit l'arrivée de dix nouvelles adresses belges étoilées. Voici la liste complète: RESTAURANTS 3 ***

De Karmeliet - Bruges
Hertog Jan - Bruges - Sint-Michiels
Hof van Cleve - Kruishoutem


RESTAURANTS 2 **

't Zilte - Anvers
De Jonkman - Bruges - Sint-Kruis
Bon-Bon - Bruxelles
Le Chalet de la Forêt - Bruxelles
Comme Chez Soi - Bruxelles
Sea Grill - Bruxelles
Nuance - Duffel
Château du Mylord - Ellezelles
Aan Tafel bij Luc Bellings - Hasselt
Hostellerie St-Nicolas - Ieper - Elverdinge
La Durée - Izegem
Bartholomeus - Knokke-Heist
L'Air du Temps - Liernu
Slagmolen - Opglabbeek
Hostellerie Le Fox - La Panne
L'Eau Vive - Profondeville - Arbre
Pastorale - Reet
RESTAURANTS 1 *

't Overhamme - Aalst
Bij Lam & Yin - Anvers
Dôme - Anvers
L'épicerie du Cirque - Anvers
't Fornuis - Anvers
Het Gebaar - Anvers
The Glorious - Anvers
The Jane - Anvers
Kommilfoo - Anvers
Hofke van Bazel - Bazel
Hostellerie Le Prieuré Saint-Géry - Beaumont - Solre-Saint-Géry
De Tuinkamer - Beerzel
Het Land - Berlaar
Lijsterbes - Berlare - Donk
Philippe Nuyens - Blankenberge
Les Gourmands - Blaregnies
Eyckerhof - Bornem
Jacques Marit - Braine-l'Alleud
Den Gouden Harynck - Bruges
Sans Cravate - Bruges
A'Qi - Brugge - Sint-Andries
Auberge de Herborist - Bruges - Sint-Andries
Ter Leepe - Brugge - Zedelgem
Alexandre - Bruxelles
Bruneau - Bruxelles
Kamo - Bruxelles
La Paix - Bruxelles
Le Passage - Bruxelles
Le Pigeon Noir - Bruxelles
San Daniele - Bruxelles
Senzanome - Bruxelles
La Truffe Noire - Bruxelles
Va Doux Vent - Bruxelles
Villa Lorraine - Bruxelles
WY - Bruxelles
Michel - Groot-Bijgaarden
Terborght - Huizingen
't Stoveke - Bruxelles
Pouic-Pouic - Chapelle-lez-Herlaimont
L'Éveil des Sens - Charleroi - Montigny-le-Tilleul
De Zuidkant - Damme
Marcus - Deerlijk
't Truffeltje - Dendermonde
Hostellerie Vivendum - Dilsen
Hostellerie Gilain - Dinant - Sorinnes
In de Wulf - Dranouter
Philippe Meyers - Eigenbrakel
Kasteel Diependael - Elewijt
Le Monde est Petit - Etterbeek
Le Château de Strainchamps - Fauvillers
La Belle - Geel
Aux petits oignons - Geldenaken
Chai Gourmand - Gembloux
De Kristalijn - Genk
Horseele - Gand
Jan Van den Bon - Gand
Publiek - Gand
Vrijmoed - Gand
De Verborgen Tuin - Geraardsbergen
Apriori - Haaltert
JER - Hasselt
Vous lé Vous - Hasselt - Wimmertingen
Le Fou est belge - Heure
Les Pieds dans le Plat - Hotton
Innesto - Houthalen
Hof Ter Hulst - Hulshout
De Pastorie - Kasterlee - Lichtaart
D'Oude Pastorie - Lochristi
Ciccio - Knokke
Cuines,33 - Knokke
Jardin - Knokke-Heist - Albertstrand
Sel Gris - Knokke-Heist - Duinbergen
Ten Bogaerde - Koksijde
Table d'Amis - Kortrijk
La Source - Lanaken - Neerharen
Danny Vanderhoven - Lanaken - Rekem
D'Oude Pastorie - Lochristie
Arenberg - Heverlee
Couvert couvert - Heverlee
Le Jardin des Bégards - Liège
Héliport Brasserie - Liège
Cuchara - Lommel
Arabelle Meirlaen - Marchin
D'Hoogh - Malines
Centpourcent - Sint-Katelijne-Waver
d'Eugénie à Emilie - Mons - Baudour
L'Impératif - Mons - Maisières
Cuisinémoi - Namur
La Bergerie - Namur - Lives-sur-Meuse
l'Essentiel - Namur - Temploux
Hof ter Eycken - Ninove
Le Moulin Hideux - Noirefontaine
Margaretha's - Oudenaarde
La Table de Maxime - Paliseul
Boury - Roulers
Zur Post - Sankt-Vith
Au Gré du Vent - Seneffe
Da Mimmo - Sint-Lambrechts-Woluwe
Bistro Margaux - Sint-Martens-Bodegem
Le Coq aux Champs - Soheit-Tinlot
Magis - Tongres
De Mijlpaal - Tongres
Auberge de la Grappe d'Or - Virton - Torgny
Herbert Robbrecht - Vrasene
La Menuiserie - Waimes
Berto - Waregem
Le Cor de Chasse - Wéris
Benoit et Bernard Dewitte - Zingem - Ouwegem



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 12:08

On a testé le bar à sieste

24/11/2014 à 15:07
Source: Nest

Imaginez : votre nuit s'est soldée par une insomnie et vous êtes à présent dans la réunion la plus soporifique de l'année. Si vous étiez au Japon, vous auriez roupié en plein meeting pour vous retaper. Cela n'aurait choqué personne, la " power nap ", entendez sieste éclair, est socialement acceptée.








  • réactions(1)








Imaginez : votre nuit s'est soldée par une insomnie et vous êtes à présent dans la réunion la plus soporifique de l'année. Si vous étiez au Japon, vous auriez roupié en plein meeting pour vous retaper. Cela n'aurait choqué personne, la " power nap ", entendez sieste éclair, est socialement acceptée. Chez nous, le même cas de figure vous ferait non seulement paraître pour une personne mal élevée mais en prime vous payerez cet aveu de faiblesse public sous les pics humoristiques de vos collègues durant des années.
Or, dans notre société de rendement où tout n'est que performance, l'épuisement est latent. Normal même. Voire inévitable. C'est suite à leur volonté de créer un endroit qui permettrait aux gens de se relaxer que Gaêtan Oversacq et son épouse Najat ont lancé le premier bar à sieste à Bruxelles. Située pile au coeur du quartier européen, PAUZzzz, petite bulle cosy, abrite six espaces bien-être avec du matériel flambant neuf dont les bienfaits médicaux sont prouvés : lit hydrojets avec chromothérapie et musicothérapie, lit shiatsu avec pierres de jade chauffées, fauteuil massant et lit relax-dodo avec luminothérapie (par les oreilles !)
J'ai l'honneur de tester le premier, "la Roll's ", une semaine avant l'ouverture officielle. L'endroit est encore en travaux et pourtant... Je parviens à décrocher. Mon corps se fait masser par des jets chauds et un filet d'oxygène frais me donne l'impression d'être au large. Je respire amplement. Je m'abandonne. Mon corps se refroidit. J'aurais bien pris un plaid. Dans la version finie du service, c'est prévu me dit-on. Paraît qu'on est plus performant après une sieste. Je confirme. Pourvu que PAUZzzz se multiplie rapidement.
Valentine Van Gestel
www.pauz.be



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 12:08

Une carte interactive dévoile les 10 endroits les plus photographiés sur terre

24/11/2014 à 14:13
Source: Weekend

Cette carte interactive à infrarouge montre les 10 endroits les plus photographiés de la planète, elle se base sur le nombre de photos prises dans Google Panoramio, un site de partage de photos avec une fonction de géolocalisation.













© Reuters

Panoramio permet aux voyageurs de prendre des clichés de monuments ou de paysages, de les tagger et de les uploader sur Google Maps. En première position des endroits les plus photographiés, on vous le donne en mille : New York ! Ce n'est étonnamment pas l'Empire State Building ou la Statue de la Liberté qui se positionnent sur la première place du podium mais bien le musée Guggenheim, conçu par Frank Lloyd Wright. Rome arrive en seconde place avec l'église de la Trinité-des-Monts, située sur le Pincio et au sommet de l'escalier du même nom dominant la place d'Espagne. En troisième position, on trouve le parc Guël de Barcelone sorti de l'imagination de l'achitecte moderniste catalan Gaudi. Pour voir la suite du classement et d'autres sites photographiés par les touristes, consultez la carte en ligne ICI



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 12:09

D'île en île à travers les Petites Antilles
Les Antilles sont la destination phare de cette fin d'année. Depuis les Grenadines jusqu'à Marie Galante, en passant par la Martinique ou la Guadeloupe, voyagez d'une île à l'autre à travers les Caraïbes. En images
 
 
Un avion KLM transformé en appartement
La compagnie aérienne KLM s'est associée à Airbnb pour transformer un avion en appartement pour 4 personnes. Des nuits à bord sont à gagner ! Visite
 
 
Hans Brinker Budget Hotel : visite du "pire hôtel du monde"
Cet hôtel low-cost d'Amsterdam a décidé de jouer la carte de l'humour (ou de la franchise) en s'autoproclamant "pire hôtel du monde". En images
 
 
eT AUSSI  
 
Les images spectaculaires du grand froid aux Etats-Unis
Une violente tempête de neige s'est abattue sur les Etats-Unis. Près de 2 mètres de neige sont tombés sur la ville de Buffalo en 4 jours. Voir
 
 
Le Guide de Voyage du Portugal
Toutes les infos pour préparer votre escapade. Guide du Portugal | Tous les Guides
 
MAGAZINE
 
20 châteaux spectaculaires à travers le monde
Quand il s'agit de se bâtir des résidences à la hauteur de leur rang, les rois, les empereurs ou même les présidents ne manquent ni de ressources, ni d'imagination. La sélection
 
 
Êtes-vous polyglotte ?
Complétez ou traduisez ces phrases indispensables au voyage, en anglais, espagnol, allemand, italien ou même créole ! A vous de jouer ! 15 questions
 
 
Quiz : ces coutumes étonnantes !
Les coutumes et les habitudes des autres pays peuvent parfois s'avérer surprenantes. Saurez-vous les décrypter et comprendre leur signification ? 15 questions
 
 
Bien vu ! La sélection vidéo de la semaine
Des vidéos impressionnantes, étonnantes, insolites, décalées ou encore touchantes : voici les vidéos sélectionnées par Linternaute.com. Voir
 
 
Publicité partenaires
Large choix de coffrets gastronomiques à offrir
Découvrez le large choix de Home Cinéma à prix imbattables !
Trop de transport ? Tentez le travail à domicile
Trouvez toutes les cartouches d'encre à prix canon sur Internet !
 
SUR LE FORUM
 
Préparez vos vacances sur le Forum de Linternaute Voyage !
Vous préparez votre prochain voyage ? Posez vos questions sur le forum, la rédaction et la communauté vous répondent. Accéder au forum
 
 
ET TOUJOURS
 
Ces choses étranges interdites dans le monde
Le saviez-vous ? Les Pokemons ont été interdits en Arabie saoudite, les Kinder Surprise aux Etats-Unis et le Scrabble en Roumanie. La sélection



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 12:09

Le Lab'Innovation de Capgemini révélé en images
Au cœur des locaux du n°1 français du service informatique à Suresnes se cache un immense laboratoire. C'est là que le groupe invente avec ses clients les usages IT de demain. Lire
 
 
Facebook At Work : le projet gagne du terrain
Surfer sur le réseau social, même en étant au bureau, c'est peut-être pour bientôt. Des entreprises testent actuellement une version inédite de Facebook à destination des salariés. Lire



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 15:51

La face cachée de Simon Baker, le Mentalist de TF1
Héros de la série à succès Mentalist depuis plusieurs années, le comédien Simon Baker reste encore très mystérieux. Origines, famille, amour de la France... Voici qui il est vraiment. Lire



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 15:52

Assurance auto : ces 10 cas peuvent faire sauter vos garanties !
Participation à une course automobile, incendie dû au rechargement d'une voiture électrique... Certaines clauses surprenantes peuvent figurer sur votre contrat et vous priver de tout droit à indemnisation. Conseils



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 15:52

 
Gayet à l'Elysée : Hollande trahi par une taupe au sein du personnel ?
L'entourage de François Hollande laisse entendre qu'un membre du personnel aurait pu prendre les photos du président en compagnie de Julie Gayet dans un bureau de l'Elysée Plus d'infos
 
 
Valérie Trierweiler : Hollande lui aurait demandé un enfant
Bébé, mariage... Valérie Trierweiler assure que François Hollande voulait un nouvel enfant et avait le projet de fonder un foyer avec elle. Cette révélation choc fait la une du Times. Lire
 
 
L'émouvante rencontre du Pape avec une vieille femme à Strasbourg
Le Pape François ne s'est pas adressé uniquement au Parlement européen  mardi. Une vieille femme qui l'avait hébergé en 1985 l'a retrouvé. La vidéo
 
 
L'actu choc de la semaine en vidéo
Notre sélection des meilleures vidéos. Voir
 
 
Eduardo Rihan Cypel
Jihad en France : "100 personnes qui pourraient un jour passer à l'acte"
Risque jihadiste, conflit en Irak, politique de François Hollande... Le député de Seine-et-Marne, spécialiste des questions de Défense, a répondu à nos questions dans #DirectPolitique. L'interview
 
 
LA UNE CHOC
Minute donne la fessée à Christiane Taubira
La Une de Minute s'en prend une nouvelle fois à Christiane Taubira, la mettant en scène en train de recevoir une fessée. Une outrance provocatrice et de mauvais goût. Voir



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 15:53

Marion Cotillard nue : photoshopée à l'extrême pour les internautes moqueurs
Photoshopée Marion Cotillard ? Entièrement nue pour un magazine russe cette semaine, l'actrice française est étonnamment svelte pour beaucoup d'internautes. Lire
 
 
Les meilleurs films japonais : le top 20 de la rédaction
"L'Empire des sens", "Tel père, tel fils", "Voyage à Tokyo", "Battle Royale"... Voici notre sélection des incontournables du genre avec leurs bandes-annonces, photos et avis des lecteurs. Le classement



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 15:53

Huile moteur : quand la changer et comment la choisir ?
Une huile moteur propre et à niveau est la garantie d'un moteur entretenu et fiable. Nos conseils
 
 
Un virus informatique américain a-t-il espionné les Européens ?
Regin, un malware très sophistiqué, aurait été créé par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Il aurait permis d'espionner, entre autres, l'Union européenne. Lire
 
 
Pin : plantation, taille, entretien, ce qu'il faut savoir
A la sainte Catherine, tout bois prend racine ! C'est le moment idéal pour se remettre au jardinage et planter des pins. Lire



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 15:54

Tops et flops: le meilleur de la semaine people
Julie Gayet à l'Elysée, Charlene sur le point d'accoucher, Marc Lavoine et les infidèles, Ingrid Chauvin veut des jumeaux... Le Journal Des Femmes vous raconte l'actu people, avec ses hauts et ses bas. Lire
 
 
PROGRAMME Minceur
Un mois pour rentrer dans votre robe de soirée
Plus que quelques semaines avant les fêtes de fin d'année. Voici un programme minceur express pour perdre du poids rapidement et resplendir dans votre robe de gala. Lire
 
 
Scarlett Johansson : l'actrice sex-symbol fête ses 30 ans
La bombesque Scarlett Johansson vient de célèbrer son 30e anniversaire. De ses débuts en baskets à ses décolletés ahurissants, retrouvez la plus glamour des stars hollywoodiennes en photos. Voir



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 15:54

Cancer des testicules : un spot de prévention hilarant
Une campagne pleine d'humour lancée par l'association "Cancer testiculaire Canada" met en scène des cuys (prononcez "couille") et invite à leur palpation une fois par mois. Voir
 
 
Voici le "pire hôtel du monde"
Le Hans Brinker Budget Hotel, établissement low-cost d'Amsterdam, a décidé de jouer la carte de l'humour (ou de la franchise) en s'autoproclamant "pire hôtel du monde". Visite



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 16:09

L'Homme du Peuple

Une belle leçon d'Histoire


Le dernier film d'Andrzej Wajda (88 ans !) est arrivé en France le 19 novembre 2014. Il raconte l'histoire de Lech Walesa, l'électricien de Gdansk devenu président de la République de Pologne après avoir fait chanceler le pouvoir communiste.
Deux heures palpitantes autour d'une Histoire que les adultes croient connaître pour en avoir été les témoins par médias interposés et qu'ils redécouvrent avec l'émotion de la première fois. 
Wajda, cinéaste expérimenté s'il en est, donne à son récit un souffle épique d'autant plus surprenant qu'un tiers ou une moitié du film est constitué d'images d'archives en noir et blanc ou en couleurs.
Les fondus-enchaînés sont rapides et indolores et l'on ne sait pas toujours si l'on est devant le vrai Walesa ou l'acteur, devant une vraie émeute ou une reconstitution...
Une interview de Walesa par la journaliste Oriana Fallaci, en février 1981, rythme le film et assure les transitions tout au long des treize années du récit, des émeutes de la faim de 1970 au coup d'État du général Jaruzelski, le 13 décembre 1981, et à la remise du Prix Nobel de la Paix en 1983. 
Le cinéaste se veut au demeurant respectueux de l'Histoire. C'est ce qui fait la différence avec les deux précédents films de sa trilogie polonaise : L'Homme de marbre (1977) et L'Homme de fer (1981, Palme d'Or au festival de Cannes), qui mêlaient fiction et réalité.
Il échappe par ailleurs au piège de l'hagiographie et brosse un portrait nuancé de son héros, avec des faiblesses et des vantardises qui l'humanisent.
Dès le début, le film montre comment Walesa est conduit à signer au poste de police des déclarations qui le saliront tout au long de sa vie en le faisant suspecter d'avoir été un indic du régime communiste.
Bien que d'un grand intérêt cinématographique et aussi pédagogique, L'Homme du Peuple a fait une sortie très discrète en France.
Le temps n'est plus où la critique se pamait devant les films politiques. Sans doute en irait-il autrement si le film traitait de l'homoparentalité ou de quelque autre sujet intimiste ! Faut-il y voir un signe de sénéscence de nos élites, revenues de tout, même de la révolution ?...



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 16:10

21 novembre 1620

Le pacte du Mayflower


Voir la version intégrale
En novembre 1620, le voilier Mayflower arrive en vue de la côte américaine. Les passagers, qui désiraient s'établir dans la colonie anglaise de Virginie, découvrent alors qu'ils ont fait fausse route.
Le 21 novembre 1620, quelques jours avant de débarquer, l'ensemble des passagers, au nombre d'une centaine, signent un pacte à l'instigation de 35 d'entre eux, des protestants anglais très pieux qui ont fui les persécutions du roi Jacques 1er : les «Pilgrim Fathers» (Pères Pèlerins).
Ce pacte connu comme le «Mayflower Compact» édicte les principes qui régiront le futur établissement en terre inconnue (en fait, le futur Massachusets). Il jette les bases d'une démocratie locale respectueuse des croyances de chacun.
Comme prévu, la première année est très difficile. De nombreux colons succombent à la faim et à la maladie. Les autres ne doivent leur survie qu'aux dindes sauvages et au maïs fourni par les Indiens.
En novembre 1621, enfin, la communauté organise une journée d'action de grâce. C'est le «Thanksgiving Day».

Le président Lincoln érige le «Thanksgiving Day»en fête nationale en 1863. C'est comme cela que, chaque 4e jeudi de novembre, les familles des États-Unis savourent de la dinde aux airelles avec des patates douces et de la tarte au potiron au dessert.
Au Canada, cette commémoration porte le nom de «Fête de l'Action de Grâces» et elle est célébrée le 2e lundi d'octobre... avec un menu identique.



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 16:11

Philippe IV le Bel (1268 - 1314)

Un roi administrateur


Philippe IV le Bel devient roi à 17 ans, le 5 octobre 1285, à la mort de son père [url=http://www.herodote.net/Bio/bio.php?nom=Philippe III le Hardi]Philippe III le Hardi[/url], victime du typhus à Perpignan au retour d'une catastrophique expédition contre l'Aragon.
Marié l'année précédente à Jeanne de Navarre, qui lui a apporté en dot la Champagne et la Brie et à laquelle il restera toujours fidèle, il est sacré à Reims avec sa femme le 6 janvier 1286, selon la tradition capétienne.
Sous son règne, en près de trente ans, la France consolide ses frontières. La monarchie échappe à l'emprise du pouvoir religieux. Elle s'écarte des traditions féodales en se dotant d'une administration moderne et en faisant appel à des fonctionnaires zélés issus de la bourgeoisie.
Philippe le Bel ? Une statue !
Le gisant ci-contre du tombeau de Philippe IV le Bel (basilique de Saint-Denis) peut être considéré comme ressemblant car l'habitude a été prise avec Philippe III son père d'exécuter le gisant d'après un moulage du visage du souverain défunt.
«Notre roi ressemble au grand duc, le plus beau des oiseaux, mais qui ne vaut rien. Il ne sait que regarder fixement les gens, sans parler. Ce n'est ni un homme ni une bête. C'est une statue», disait de Philippe le Bel son ennemi, l'évêque Bernard Saisset !
Échec en Flandre
Quand il monte sur le trône, à seulement 17 ans, le roi manifeste déjà une autorité qui rappelle son grand-père Saint Louis plutôt que son père, le terne Philippe III. Mais tout au long de son règne, il va rechercher les conflits plutôt qu'il ne va les éviter à la différence de Saint Louis, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur.
Ainsi prend-il prétexte d'une rixe entre marins français et anglais à Bayonne, en 1292, pour citer devant la cour son vassal le duc de Guyenne, qui n'est autre que le roi d'Angleterre, et lui confisquer son duché le 19 mai 1294.
Le conflit tourne au désavantage de la France lorsque le comte de Flandre, Guy de Dampierre, vassal du roi capétien, prend le parti de l'Anglais. C'est que ses sujets, habitants d'Anvers ou de Bruges, sont de plus en plus liés avec les éleveurs de moutons anglais auxquels ils achètent la laine pour alimenter leurs ateliers de tissage.
Philippe le Bel fait occuper la Flandre. Mais il ne s'en tient pas là. Il attire par ruse le comte à Paris, le séquestre et confie l'administration de ses terres à Jacques de Châtillon. Par ses maladresses, celui-ci s'aliène très vite les habitants. C'est ainsi que le 18 mai 1302, les habitants de Bruges massacrent la garnison française. Ces « Mâtines de Bruges » (par analogie avec les Vêpres siciliennes) sont suivies d'une défaite de la chevalerie française à Courtrai le 11 juillet 1302. Le roi capétien prendra sa revanche à Mons-en-Pévèle le 17 août 1304.
De ce conflit date la scission actuelle de la Flandre, le nord s'émancipant de la suzeraineté capétienne, le sud (Lille, Douai, Béthune) étant livré à Philippe le Bel par le traité d'Athis-sur-Orge, le 24 juin 1305, conclu avec le comte Robert de Béthune.
Impopulaires impôts
Philippe le Bel a besoin d'argent pour poursuivre la guerre contre les Flamands et maintenir le train de vie de l'État malgré quelques signes de dépression économique. Il ne lui suffit pas de dévaluer la monnaie ni de dépouiller les juifs et les banquiers lombards. Il crée aussi de nouveaux impôts, tel celui sur les ventes que le peuple surnomme la «maltôte» ou mal levé. Le mot finira par désigner tout impôt illégitime.
Pour élaborer ses décisions et faire passer ses réformes, le roi s'appuie sur un Conseil composé de personnes qu'il choisit en fonction de leurs compétences. Ce sont généralement des juristes pétris de droit romain. Issus de la bourgeoisie, ils sont dévoués au roi, auquel ils doivent tout. Les grands féodaux, jaloux, ne manquent pas d'attiser contre eux le ressentiment populaire.
À partir de 1302, le roi prend aussi l'initiative de réunir à Notre-Dame des représentants du clergé, de la noblesse et des bourgeois pour obtenir leur acquiescement à ses réformes et ainsi faire passer celles-ci plus aisément. Ces réunions occasionnelles préfigurent les «états généraux» (les derniers seront réunis en 1614 et 1789).
Philippe le Bel commence par ailleurs à organiser son administration et constituer des services spécialisés. C'est ainsi que prend forme le «Parlement» ébauché par son grand-père. Il siège à Paris et traite les affaires judiciaires en appel. Il crée une Chambre des Comptes chargée de contrôler la gestion des officiers royaux. Il confie à ses proches conseillers Pierre Flote puis Guillaume de Nogaret la garde du Sceau royal au sein d'une chancellerie. À eux revient l'enregistrement et l'expédition des actes royaux.
Le petit-fils de Saint Louis en conflit avec le pape
Le roi lève en 1295 un impôt occasionnel sur le clergé, la «décime». Le clergé s'incline, bien que le roi se soit dispensé de demander l'autorisation au pape de lever cet impôt. Il est vrai que l'on ne saurait rien refuser au petit-fils du pieux Louis IX, d'autant que celui-ci est canonisé par le pape Boniface VIII le 11 août 1297.
Cela n'empêchera pas le roi d'entrer en conflit avec la papauté pour une absurde affaire liée à quelques insultes proférées par l'évêque de Pamiers Bernard Saisset à son égard. Il fait arrêter l'évêque le 12 juillet 1301. L'année suivante, le pape Boniface VIII proteste et menace d'excommunication Philippe IV.
Guillaume de Nogaret, fidèle serviteur du roi, se rend en Italie en vue de destituer le pape. La rencontre a lieu le 8 septembre 1303, à Anagni, au sud de Rome. Elle tourne mal. On parle d'un «attentat» contre la personne du pape, qui aurait été souffleté.
Cet événement marque une rupture avec le XIIIe siècle, siècle chrétien par excellence durant lequel les gouvernements se soumettaient bon gré mal gré aux exigences du pape. Philippe IV le Bel se pose en précurseur du gallicanisme et de la laïcité, autrement dit de la séparation de l'Église et de l'État.
Le pape meurt quelques semaines plus tard et, le 5 juin 1305, c'est un Français qui monte sur le trône de Saint-Pierre sous le nom de Clément V, à l'instigation de Philippe le Bel. Empêché de s'installer à Rome pour cause de troubles dans la Ville éternelle, il se fixe à Avignon, à la frontière avec la France. Cette résidence provisoire va se prolonger jusqu'en 1376.
La grande affaire du règne est l'arrestation des Templiers le vendredi 13 octobre 1307. Ces moines-soldats, depuis la fin des croisades, vivent en France de leurs rentes. L'opinion ne les aime guère et le roi lorgne sur leurs biens. Après leur arrestation, ils sont torturés, jugés et condamnés. Les derniers, dont le grand maître Jacques de Molay, sont brûlés en 1314 à l'extrémité de l'île de la Cité, à Paris. Quelques semaines plus tard meurent à leur tour le pape qui les a abandonnés et le roi qui les a fait condamner.
Bon ordre apparent
La fin du règne est altérée par le scandale de la Tour de Nesle et la révélation de l'adultère des belles-filles du roi... Mais le royaume, à la mort du roi, le 29 novembre 1314, paraît en ordre et plus puissant que jamais.



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 16:11

30 novembre 1974

Découverte de Lucy, une grand-tante de 3 millions d'années


Voir la version intégrale
Le 30 novembre 1974, des anthropologues découvrent 52 restes d'un squelette vieux de 3 millions d'années au nord-est de l'Éthiopie, dans la vallée de l'Awash, non loin de Djibouti.
Il s'agit d'une jeune femme de 1 mètre 10, avec une forte mâchoire et une capacité crânienne faible (moins de 500 cm3).
Les savants la baptisent Lucy d'après… une chanson des Beatles qu’ils écoutaient à leur bivouac : «Lucy in the Sky with Diamonds».
Lucy est considérée aujourd'hui comme notre lointaine cousine, du groupe des Australopithèques (ou «singes du sud», en latin et grec). Ce sont des hominidés caractérisés par une forte mâchoire et une capacité crânienne faible (moins de 500 cm3).
Encore plus vieux !
Lucy a bouleversé nos connaissances sur les origines de notre espèce À ce titre, elle a droit à notre reconnaissance même si elle ne détient plus la palme de l'ancienneté en matière d'humanité.
– En octobre 2000, des anthropologues ont en effet découvert au Kénya une mâchoire et quelques os d'un bipède dans des terrains remontant à... six millions d'années.
L'Australopithèque auquel ont appartenu ces ossements est ainsi deux fois plus vieux que Lucy. Il a été baptisé du nom d'Orrorin («homme originel» en langue locale).
– Enfin, le 19 juillet 2001, la mission franco-tchadienne de Michel Brunet réalise un nouvel exploit en mettant au jour un crâne vieux de sept millions d'années et quelques autres ossements en un lieu désertique du Tchad, autrefois baigné par les eaux du lac.
Baptisé Toumaï («espoir de vie» en langue locale), le crâne appartient à un être à la limite entre notre espèce et les autres hominidés. Homme ou gorille ? La question reste ouverte dans l'attente d'un fémur qui pourrait démontrer que Toumaï était un bipède, comme Orrorin, Lucy et nous.



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 16:12

Les débuts de l'Histoire

Mésopotamie : l'empire d'Akkad


Voir la version intégrale
En 2350 av. J.-C., la Mésopotamie est toujours structurée en cités-états, et ce depuis de nombreux siècles. Tour à tour, plusieurs cités telles que Kish, Uruk et Mari ont tenté de s’imposer par la guerre, mais elles n’ont jamais réussi à unifier la région.
C’est finalement un roi de la ville d’Umma, Lugal-Zagesi, qui va amorcer le processus vers 2350 av. J.-C. : il parvient à s’emparer une à une de l’ensemble des cités du pays de Sumer, avant d’installer sa capitale dans la prestigieuse ville d’Uruk.


Au pays d'Abraham

À la limite du pays de Sumer unifié se trouve la puissante ville de Kish, creuset entre Akkadiens et Sumériens. Vers 2330 av. J.-C., l’Akkadien Sargon parvient à s’emparer du trône de Kish par un coup d’état. Puis il s’avance sur Uruk et triomphe de son adversaire, s’octroyant le contrôle sur toute la Basse Mésopotamie.
Cependant, il ne s’en contente pas : après avoir fondé une nouvelle capitale, Akkad, à un emplacement mal identifié au nord de Kish, il part à la conquête du nord : il s’empare notamment de Mari, ce qui lui ouvre l’accès à l’ensemble de la Mésopotamie, peut-être jusqu’à Ebla. Outre ces plaines déjà acquises à la culture sumérienne, il s’avance sur les plateaux du Zagros à l’est, conquérant notamment les villes élamites d’Awan et de Suse. Sargon d’Akkad constitue ainsi le premier empire de l’Histoire humaine...



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 16:13

 
  
 
VIDEOS. Jeanne Moreau: fascinante séduction
La ressortie de Mr. Klein, où Jeanne Moreau joue une amoureuse inquiétante et mystérieuse, prouve à quel point cette artiste est essentielle au cinéma européen. Portrait d'un monstre sacré.
Commenter
 
  
 
La voix royale d'André Dussollier
Le cinéma l'a comblé, mais jamais il n'a oublié les planches. Au Théâtre du Rond-Point, entouré de musiciens, André Dussollier raconte le destin du héros de Novecento, pianiste virtuose imaginé par Alessandro Baricco. Confidences mezza voce.
Commenter
 



avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Ives le Mer 26 Nov - 16:14




avatar
Ives
Admin

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 novembre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum