Notre Forum
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» Blings squelette
Hier à 15:47 par Melgibson

» Mes masques personnel pour vous
Hier à 14:14 par Melgibson

» Blings ferrari
Hier à 12:33 par Melgibson

» Bonjour -Bonsoir
Hier à 9:28 par Ives

» Mes tubages de juillet
Hier à 9:00 par Melgibson

» Blings bisou flame
Jeu 20 Juil - 20:36 par Melgibson

» Blings danceurs
Jeu 20 Juil - 15:18 par Melgibson

» Mes créations de juillet
Jeu 20 Juil - 13:42 par Melgibson

» Quelques photos de moi relooké
Mar 18 Juil - 15:16 par Melgibson

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


22 novembre 2014

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

22 novembre 2014

Message par Ives le Ven 21 Nov - 22:32

Rappel du premier message :

football
Les critiques contre Wilmots sont-elles justifiées? Décryptage
 
 
pro league
Le Standard vise la passe de 5, Charleroi encore tombeur d'Anderlecht? Faites vos jeux!
 
 
Standard: Kanu à Guimares, avant Anderlecht?
 
 
football
Kompany déjà bon pour le service



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas


Re: 22 novembre 2014

Message par Ives le Sam 22 Nov - 15:01

Pourquoi le printemps tunisien a été couronné de succès
22/11/2014 à 12:29 - Mis à jour à 13:37
Source: Le Vif
Dimanche, la Tunisie élira un nouveau président. Ce sont les premières élections présidentielles directes depuis que Mohamed Bouazizi s'est immolé par le feu il y a quatre ans et a déclenché une révolution dans tout le monde arabe. Comme il semble qu'une bonne nouvelle ne soit pas une nouvelle, la Tunisie n'a pas bénéficié de beaucoup d'attention. C'est déplorable, car ce pays illustre idéalement comment une dictature peut évoluer vers une démocratie.













© Belga

Un pays est une démocratie lorsque les détenteurs du pouvoir acceptent que leur position soit transférée à un autre parti par le biais d'élections. C'est exactement ce qu'il s'est passé lors des élections parlementaires en Tunisie le 26 octobre 2014. Le parti islamique Ennahda a perdu les élections et s'est résigné à la défaite. Aussi, le leader d'Ennahda, Rachid Ghannouchi, est fier de se qualifier lui-même de démocrate musulman.
D'après Annemie Neyts (Open VLD), chef de la mission d'observation électorale de l'Union européenne en Tunisie, les élections parlementaires étaient "transparentes et crédibles". Lorsque j'ai téléphoné à quelques amis tunisiens pendant la campagne, ils se sont même plaints que la campagne électorale était trop sévèrement réglementée. Tous deux candidats au parlement, ils devaient indiquer au comité électoral central où et avec qui ils tiendraient un meeting. Par conséquent, changer d'endroit au dernier moment était impossible. Les campagnes ont été menées scrupuleusement et les procédures, sévèrement contrôlées, ont été suivies à la lettre.
Comment se fait-il que la Tunisie réussisse là où d'autres pays du printemps arabe tels que l'Égypte, la Libye, le Yémen ou la Syrie ont échoué ? La différence entre les dictatures tombées joue un rôle primordial.
Comparée aux autres pays arabes, la Tunisie a toujours été nettement plus progressive. Contrairement à la Libye ou la Syrie, il y a par exemple toujours eu un syndicat fort. Contrairement à l'Égypte, la Tunisie a toujours investi en un bon enseignement. Les fondements de l'économie étaient également plus forts en Tunisie que dans les autres pays, ce qui a facilité la transition pour la population.
Cependant, il existe également des raisons purement politiques au déroulement impeccable des élections. Contrairement aux Frères musulmans en Égypte, les islamistes en Tunisie ne forment pas de majorité au parlement. Avec 31% des sièges, Ennahda était obligé de former une coalition avec deux autres partis (séculiers). Moncef Marzouki, le leader d'un de ces partis (CPR), a reçu la présidence de la Tunisie en récompense. Mustapha Ben Jafaar, le leader de l'autre parti de coalition (Ettakatol), s'est vu attribuer la présidence du parlement.
Pourtant, Ennahda pesait lourdement sur la politique tunisienne. Contrairement à ce qu'il avait promis dans son programme, le parti n'a pas appliqué de réformes économiques. En outre, il a ralenti le processus constitutionnel. L'assassinat de deux leaders de l'opposition a généré beaucoup de tensions, mais Ennahda ne s'est pas montré très ouvert au dialogue. Tout cela a changé au cours de l'été 2013. Ennahda s'est retiré du gouvernement pour laisser la place au cabinet technocrate. La constitution a été accélérée et approuvée il y a quelques mois. La raison était claire : Ennahda a vu la chute du président Mohamed Morsi le 3 juillet 2013 et a décidé d'éviter un scénario analogue en Tunisie.
La Tunisie illustre idéalement comment une dictature peut évoluer vers une démocratie.
Quelles que soient les raisons, la capacité d'Ennahda à tirer les bonnes leçons, de changer de cap en cas de nécessité, et finalement de permettre l'épanouissement de la démocratie en Tunisie, plaide en sa faveur. Le parti a terminé deuxième aux dernières élections, après Nida Tounes, le parti de l'ancien premier ministre Béji Caïd Essebsi, qui est également favori pour les élections présidentielles de dimanche. Moncef Marzouki, le président intérim sortant, est soutenu tacitement par Ennahda qui ne propose pas de candidat.
Cependant, qui sommes-nous pour critiquer la Tunisie? La Belgique compte le plus de djihadistes en Syrie en dehors du monde arabe, le président italien Giorgio Napolitano a 89 ans et la Hongrie, qui fait partie de l'UE, ne constitue pas non plus le meilleur exemple en matière de démocratie et de droits de l'Homme.
Bref, la Tunisie sert d'exemple à tous les niveaux. Elle montre qu'une constitution libérale est possible dans un pays musulman, que le printemps arabe peut réussir et que l'islam, les droits de l'homme et la démocratie sont conciliables. La raison pour laquelle il échoue dans d'autres pays a trait aux décombres plus importants laissés par les dictateurs. Tout comme la Roumanie et la Bulgarie après la chute du Mur, ces pays arabes auront besoin de beaucoup de temps pour suivre le modèle tunisien.



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 22 novembre 2014

Message par Ives le Sam 22 Nov - 15:01

Explosion de gaz à Londres : 14 blessés et 500 personnes évacuées

Le Vif
22/11/2014 à 12:12
Source: Belga

Quatorze employés d'un hôtel 5 étoiles de Londres ont été blessés dans la nuit de vendredi à samedi après une explosion de gaz dans les sous-sols de l'établissement. Près de 500 clients ont dû être évacués.













© Capture d'écran BBC

Environ 80 pompiers ont été appelés au Churchill Hyatt Regency situé à Portman Square, en plein centre de la capitale, après l'explosion qui s'est produite peu avant minuit, selon la brigade des sapeurs-pompiers de Londres.
Des équipes spécialisées se sont également rendues sur place pour inspecter l'immeuble, dont les sous-sols ont été "sérieusement endommagées" selon les pompiers, et éviter tout risque d'écroulement. Les services d'ambulance ont fait état de 14 blessés, dont cinq ont dû être hospitalisés, mais sans que leur état n'inspire d'inquiétude.
Un porte-parole de l'hôtel a indiqué qu'aucun client n'avait été blessé et qu'ils avaient tous été relogés dans d'autres établissements.



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 22 novembre 2014

Message par Ives le Sam 22 Nov - 15:02

Sexualité : "La femme de 50-60 aurait besoin d'un homme de 30 ans"

Le Vif
22/11/2014 à 11:08
Source: Le Vif/L'Express

La femme d'aujourd'hui revendique haut et fort le droit au plaisir sexuel libéré de la procréation. Pourtant, nombreuses sont celles qui vivent de manière dramatique le conflit entre leur sexualité et les "prisons intérieures". Avec, à la clé, déceptions, frustrations, fatigue, amours déçues, manque de désir et de plaisir. Eclairage.













© iStock

Psychiatre et sexologue mondialement réputé, Willy Pasini se penche depuis plusieurs décennies sur les questions relevant de l'amour, la séduction, le couple et le désir. Dans son dernier ouvrage (1), il explore l'univers très complexe de la sexualité féminine, depuis les différents aspects du désir jusqu'aux multiples types d'orgasme, en passant par les fantasmes, la perversion, la transgression et l'homosexualité.
Le Vif/L'Express : La libération sexuelle remonte à un demi-siècle. Alors, pourquoi tant de femmes vivent-elles encore dans une "misère" sexuelle ?
Willy Pasini : La Bible et la mythologie contiennent de nombreux modèles féminins négatifs : Eve, Bethsabée, Dalila, Salomé, Pandore, Méduse... La Bible nous a transmis deux modèles de femmes : la Vierge Marie, porteuse de toutes les vertus, et Marie-Madeleine, incarnation du vice. Ces deux modèles ont survécu pendant des siècles dans notre culture occidentale, empreinte de catholicisme. Certes, aujourd'hui, la "prison extérieure", à savoir l'ensemble des règles et des conventions sociales, n'existe quasiment plus. Cela dit, toute une série de " prisons intérieures" n'ont pas été abolies. Dans environ 60 % des cas, elles sont liées à la personnalité de la femme et à son éducation. Il s'agit de grands principes qui ont été inculqués aux femmes et leur imposent de s'y conformer. Ils provoquent des conflits intérieurs, des blocages sexuels ou des problèmes relationnels avec les hommes. On peut citer des femmes qui n'éprouvent pas de désir car la famille plaçait le devoir avant le plaisir. Il y a des familles qui valorisent l'intelligence. On recherche le plaisir intellectuel et on élimine le plaisir corporel. Il y a, aussi, des femmes qui ont un blocage par rapport au plaisir sexuel. Elles sont heureuses dans la vie, en pratiquant une activité sportive exaltante comme le bateau, par exemple, mais pas au lit.
Dans le passé, la sexualité féminine a toujours fait peur aux hommes. Qu'en est-il aujourd'hui ?
Ce n'est pas la sexualité qui fait peur, mais la femme. Avant, la sexualité était procréative et l'homme ne voulait pas élever les enfants illégitimes. Aujourd'hui, c'est le désir de la femme qui fait peur. Dans le passé, l'homme avait le monopole du désir. De nos jours, le plaisir se partage et la femme en prend la moitié. L'homme est un prédateur, il fonctionne avec son cerveau primitif. Les hommes changent plus lentement que les femmes, ils ont besoin d'une génération pour s'adapter. Certains hommes n'ont pas suivi cette évolution ou se sont inventé d'autres désirs. Ils préfèrent, par exemple, jouer au tennis. L'homme aime la femme active au bureau mais pas au lit. En Suisse et en France, et je suppose que c'est pareil en Belgique, le désir masculin à tous les âges est la première cause de consultation chez les sexologues.
L'intimité sexuelle (le véritable acte sexuel) n'a pas changé en soi. Mais les personnes qui la partagent ont évolué. Comment ce changement se traduit-il chez la femme ?
L'intimité se transforme en "extimité". Les jeunes femmes en quête de sensations fortes préfèrent se montrer nues plutôt que de vivre réellement la sexualité. Aux Etats-Unis, 40 % des femmes pratiquent le sexting qui consiste à envoyer des images sexuellement explicites de soi-même sur Internet. L'extérieur est plus important que l'intérieur. Les femmes veulent être vues. En revanche, chez l'homme, l'exhibition n'existe plus. Les femmes se montrent plus facilement que les hommes dans leur intimité.
Pourquoi, sur le plan sexuel, la femme est-elle supérieure à l'homme ?
Tout d'abord, on peut parler d'une supériorité biologique. Une petite fille de 7-8 ans peut avoir un orgasme clitoridien, ce qui n'est pas possible chez un petit garçon. Quand la fille devient grande, elle peut avoir des orgasmes répétés. Théoriquement, elle peut en avoir cinq : clitoridien, vaginal, anal, utérin et l'orgasme provoqué par la stimulation du point G, une protubérance de la taille d'un pois chiche. Le point G est une découverte récente, confirmée par les scientifiques. Il s'agirait d'un vestige de prostate féminine. Donc, oui, la femme est supérieure à l'homme car elle a une plus grande panoplie de réponses. L'homme ne connaît qu'un seul orgasme.
A quoi sert l'orgasme féminin ?
C'est une question difficile pour la science. Pour certains scientifiques, il ne sert à rien. D'autres disent qu'il éveille chez la femme le désir sexuel. Sur le plan purement biochimique, l'orgasme sert à la procréation. Les contractions utérines attirent le sperme vers le haut. Une femme orgasmique est plus facilement procréative.
Lors de l'orgasme, le cerveau intervient différemment chez l'homme et chez la femme...
Grâce à l'imagerie cérébrale, on peut voir le chemin qui relie le périnée au cerveau. Chez la femme, lors d'un acte sexuel, les aires du cerveau qui " s'allument" sont plus larges et plus impliquées. On a pu démontrer que la zone la plus impliquée, c'est l'aire émotionnelle. La sexualité féminine est liée à la relation interpersonnelle et à l'estime de soi. Autrement dit, le désir de la femme se fonde non seulement sur des mécanismes purement instinctifs, mais aussi sur des mécanismes cognitifs complexes. Chez l'homme, il est uniquement biologique.
Selon vous, la sexualité n'a pas d'âge et les femmes sont plus vaillantes sur le plan sexuel que les hommes...
Dans le passé, on pensait que la ménopause signait la fin de la sexualité. Il s'agit d'un point de vue culturel et sociétal et ce n'est pas vrai. Il y a une différence entre la culture et la biologie. Sur le plan biologique, le désir dépend de la testostérone. C'est le "moteur du désir" chez la femme. Or, la testostérone continue à être secrétée par les glandes surrénales. La femme de 50-60 ans aurait donc besoin d'un homme de 30 ans ! Pour faire simple : le problème de la ménopause chez la femme, c'est le mari.
Selon Elisabeth Lloyd, philosophe des sciences que vous citez, moins de 35 % des femmes atteignent l'orgasme vaginal. Quelle est l'explication scientifique ?
Le vagin, à part le point G, a très peu de points sensibles et de terminaisons nerveuses. C'est la raison pour laquelle l'orgasme vaginal est rare. La nature est bien faite. Si le vagin était pourvu de nombreuses terminaisons nerveuses, l'accouchement serait extrêmement douloureux.
Vous dites que les femmes qui souffrent d'anorgasmie ou d'absence d'orgasme et de plaisir sont plus nombreuses qu'on ne le pense. Pourquoi ?
A cause des "prisons intérieures". Les femmes anorgasmiques n'ont pas reçu d'éducation sentimentale et sexuelle adéquate. L'anorgasmie est liée à la personnalité de la femme, à d'éventuels traumatismes subis dans le passé ou à une identité incertaine. En Inde, les jeunes filles apprennent le plaisir et le désir. Dans la culture occidentale, il y a toujours une séparation entre Marie et Marie-Madeleine.
Quels sont les fantasmes des femmes ?
Ils ont beaucoup évolué au fil du temps. Les fantasmes ayant un fond sentimental sont toujours très courants, mais la palette imaginaire s'est beaucoup élargie. Le fantasme masochiste est le plus important, même si la femme n'est plus masochiste. Elle veut être violentée, prise par la force. Cela nous surprend beaucoup. On peut l'expliquer par le fait que la femme a été obligée de se soumettre à la violence pendant des siècles et cette soumission s'est inscrite dans son cerveau primitif. Pour preuve, le succès du livre Cinquante nuances de Grey.
Un mot sur l'homosexualité féminine. Un choix ?
Aujourd'hui, le sexe ne sert plus à faire des enfants, il sert à autre chose. Si la femme est déçue par l'homme, un peu macho, elle peut être attirée par la tendresse et la dimension érotique d'une relation homosexuelle. L'homosexualité féminine ou plutôt des contacts féminins sont en hausse. Environ 40 % des adolescentes se donnent des baisers, à l'instar du fameux baiser saphique entre Madonna et Britney Spears. On peut aussi parler d'une homosexualité occasionnelle ou sociale.
Votre conclusion ?
La femme un peu trop effrontée, qui a jeté aux orties toutes les croyances, idéologies et habitudes, se sent libre mais elle est seule. Je citerai l'exemple d'une fonctionnaire du Parlement suisse qui a posté sur Facebook des photos où on la voit nue. Elle a perdu son poste. Les filles qui font du sexting ne se rendent pas compte du danger qu'elles courent avec ces photos. C'est donc le côté négatif. Etre libre implique des risques. La liberté a besoin de berges, doit être canalisée, comme une rivière. Sinon, elle devient marécage.



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 22 novembre 2014

Message par Ives le Sam 22 Nov - 15:03

 
EN DIRECT. Coupe Davis: suivez le double entre la France et la Suisse
 

TENNIS - Les Bleus et les Suisses sont à égalité après les succès de Wawrinka sur Tsonga et de Monfils sur Federer. Place au double ce samedi! Une rencontre à suivre ici en live commenté à partir de 15 heures.
 



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 22 novembre 2014

Message par Ives le Sam 22 Nov - 16:03

 
EN DIRECT. Coupe Davis: suivez le double Gasquet-Benneteau contre Federer-Wawrinka
 

TENNIS - Les Bleus et les Suisses sont à égalité après les succès de Wawrinka sur Tsonga et de Monfils sur Federer. Place au double ce samedi! Une rencontre à suivre ici en live commenté à partir de 15 heures.
 



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 22 novembre 2014

Message par Ives le Sam 22 Nov - 19:06

 
EN DIRECT. Coupe Davis: Federer-Wawrinka intouchables pour Benneteau-Gasquet (3-6 5-7 3-6)
 

TENNIS - Les Bleus et les Suisses sont à égalité après les succès de Wawrinka sur Tsonga et de Monfils sur Federer. Place au double ce samedi! Une rencontre à suivre ici en live commenté à partir de 15 heures.
 



avatar
Ives
Admin

Messages : 3424
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 67
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 22 novembre 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum